Anatomie de l’oeil humain

L’œil humain peut être assimilé à un appareil photographique avec un objectif (la cornée), un focus (le cristallin) et une pellicule photographique (la rétine).

Il est scindé arbitrairement en 2 parties : le segment antérieur et le segment postérieur.

• Le segment antérieur est composé d’avant en arrière de :

  • La cornée : hublot transparent, constamment recouvert de larmes (même lorsque l’on ne pleure pas), mesure environ 12 mm de diamètre et 0,5 mm d’épaisseur.
  • La chambre antérieure, qui est un espace rempli de liquide (l’humeur acqueuse) de 1,5 à 3 mm de profondeur environ qui sépare la cornée en avant, de l’iris et du cristallin en arrière.
  • L’iris, qui est la couleur de l’œil (marron, bleu, vert) est un diaphragme qui s’ouvre ou se ferme selon la luminosité.
  • Le cristallin, transparent et de la taille d’un noyau d’olive, qui est situé derrière l’iris et modifie sa courbure grâce à de petits muscles. C’est lui qui permet de faire le focus (appelée accomodation) entre les images situées à différentes distances.

• Le segment postérieur est composé d’avant en arrière par :

  • Le vitré : gel transparent qui rempli 80% du volume oculaire
  • La rétine : est une couche sensorielle de 0,5 mm d’épaisseur en moyenne qui reçoit les rayons lumineux et donc les images avant de les envoyer vers le cerveau
  • Le nerf optique qui transmet les informations visuelles vers le cerveau.
  • La choroide : réseau dense de vaisseaux sanguins qui apporte entre autre l’oxygène à l’œil.

L’enveloppe de l’œil et constituée de :

  • La conjonctive, couche la plus externe, semi transparente voire rosée.
  • La sclère, semi rigide, de couleur blanche (ce qui donne la couleur blanche au « blanc de l’œil »)