Pathologies de la conjonctive: traitement

Traitements :

Pour le ptérygion, un traitement à base de collyre peut être initialement prescrit pour diminuer ou arrêter les symptômes. Ce traitement ne permet pas de faire régresser la taille de la lésion.

Lorsqu’il est très gênant malgré le traitement ou qu’il a rapidement progressé, une chirurgie peut être requise.

Pour les autres lésions, une surveillance initiale peut être préconisée. Mais une chirurgie est réalisée en cas de doute avec une lésion pré cancéreuse ou cancéreuse ; la lésion ainsi retirée sera analysée en laboratoire.

La chirurgie :

Une consultation auprès d’un anesthésiste est requise avant la chirurgie.

Elle est réalisée au bloc opératoire de la clinique sous anesthésie locale. Elle est indolore. Sa durée est variable selon le type de lésion mais est en général de 30 minutes à une heure.

Elle est réalisée sous microscope opératoire avec des micro instruments. Parfois elle s’associe à l’application de froid (cryothérapie) pendant la chirurgie.

Elle est réalisée en ambulatoire. C’est à dire que le patient ne reste que quelques heures à la clinique puis rentre chez lui après l’intervention.

Traitement et suivi post opératoires :

Le traitement associe collyres et pommade cicatrisante pour quelques semaines (2 à 4 semaines). Les fils de sutures, s’il y en a, sont résorbables.

Les consultations sont réalisées le lendemain (ou à 2 jours post opératoires) de la chirurgie, à 8-10 jours et à un mois.

Si la lésion est cancéreuse (exceptionnel en cas de ptérygion) : un complément de traitement peut être nécessaire.

Si elle est pré cancéreuse ou cancéreuse : un suivi ophtalmologique semestriel puis annuel est nécessaire sur plusieurs années.

Plus d’informations sur la pathologie