La cataracte: traitement

La chirurgie :

Elle est réalisée au bloc opératoire de la clinique. Elle consiste en une exérèse (retrait) du cristallin opacifié que l’on remplace en fin de chirurgie par un implant intra oculaire. Cet implant est une sorte de verre correcteur de petite taille (13 mm de grand axe habituellement) qui est très bien toléré et est laissé en place toute la vie.
Il est positionné dans le sac capsulaire (transparent) du cristallin. C’est la seule partie du cristallin que l’on conserve lors de cette chirurgie.

 

Les implants :

Habituellement en acrylique, ils sont faits pour corriger la vision à une distance infinie (monofocaux). Certains permettent de corriger à plusieurs distances (multifocaux).

Ils sont très bien tolérés et sont laissés en place toute la vie (pas besoin de les changer après plusieurs années).
Il existe trois grands types d’implants :

  • les implant monofocaux simples: qui corrigent à une distance de vision pré établie (habituellement de loin)
  • Les implants monofocaux toriques : qui corrigent en plus des précédents l’astigmatisme cornéen, si celui-ci est important.
  • Les implants multi focaux : qui corrigent la vision à plusieurs distances (habituellement vision de loin, de près +/- intermédiaire). Ceux ci agissent en partageant la lumière entrant dans l’œil. En conséquence, la sensibilité aux contrastes peut être un peu diminuée en post opératoire et la lecture des petits caractères en vision de près peut nécessiter un éclairage important.

Figures : implants monofocal torique (1), multifocal (2) et multifocal torique (3).

Choix de l’implant par le chirurgien :

C’est le chirurgien qui décide, après différentes mesures, de l’implant le mieux adapté à chaque patient. Le choix de l’implant est donc personnalisé et non standardisé.

Pour ce faire, il mesure les rayons de courbure de la cornée de l’œil à opérer ainsi que la longueur de cet œil (longueur axiale). Ces mesures sont réalisées en consultation à l’aide d’un biomètre non contact.

L’intervention :

Elle est pratiquée dans un bloc opératoire avec des règles sanitaires très strictes et est habituellement réalisée sous anesthésie locale (collyres anesthésiants ou anesthésiants injectables).

Une consultation pré opératoire avec un anesthésiste est nécessaire.

La majorité des chirurgies de cataracte est réalisée en ambulatoire, c’est à dire que le patient ne reste que quelques heures à la clinique puis rentre chez lui quelques heures après l’intervention.

C’est un acte totalement indolore.

 

Pour sa réalisation, nous utilisons un microscope opératoire, des micro instruments et une machine délivrant des ultra sons capables de fragmenter la cataracte et de la retirer en totalité.

Nous réalisons actuellement des mini incisions de 1,8 à 2,2 mm pour les plus larges d’entre elles. Ainsi, dans la plupart des cas, aucun fil de suture n’est posé.

La chirurgie est elle faite au laser ?

Habituellement non, car cette nouvelle technique est en cours d’évaluation.

Traitement post opératoire :

Il consiste en des instillations de collyres, plusieurs fois par jour, dans l’œil opéré, pour une durée classique de un mois.

Le suivi après l’intervention :

Le patient opéré est revu le lendemain de l’intervention par son chirurgien ou son ophtalmologiste référent. Puis il est revu à une semaine environ de l’intervention et à un mois.

La correction en lunettes, si elle est nécessaire, est prescrite à un mois de l’intervention.

Les risques de l’intervention :

Ils sont peu fréquents mais non nuls. La chirurgie de cataracte est aujourd’hui très codifiée et sûre. Pour plus de détails, veuillez vous adresser à votre chirurgien.

Délai entre deux interventions de cataracte :

On n’opère jamais les deux yeux dans la même séance. Habituellement, un délai de 2 à 4 semaines est respecté entre l’intervention de chaque oeil.

Cataracte secondaire :

Opacification capsulaire postérieureIl s’agit d’une opacification secondaire de la capsule cristallinienne qui entoure l’implant intra oculaire mis en place lors de la chirurgie de cataracte.

Traitement : Il consiste en la réalisation d’un laser (Nd :YAG) qui va enlever cette opacité. Ce laser s’effectue en consultation sous anesthésie locale (collyres anesthésiants) après pose d’un verre de contact sur l’œil.

Ce geste est parfaitement indolore et dure habituellement quelques minutes.

Le patient repart quelques minutes après ce laser avec des collyres à instiller plusieurs fois par jour pendant quelques semaines.

Foire aux questions :

La chirurgie de cataracte fait elle mal ?

Non, cette chirurgie est totalement indolore.

L’intervention de cataracte se fait-elle sous anesthésie générale ?

Non, habituellement elle est réalisée sous anesthésie locale par collyre anesthésiants +/- associée à des tranquillisants administrés par l’anesthésiste. Vous aurez vu celui-ci au préalable en consultation.

Devrais-je être hospitalisé pour cette intervention ? Et si oui, combien de temps ?

Vous serez hospitalisé en ambulatoire dans la majorité des cas. Cela signifie que vous ne resterez que quelques heures en clinique avant de rentrer chez vous.

Quel traitement devrais-je observer en post opératoire ?

Un traitement par collyres est nécessaire pour une durée d’un mois après l’intervention.

Pourrai-je conduire juste après l’intervention ?

Non, il est préférable de vous faire accompagner pour le retour à domicile et de ne pas conduire car la vision ne sera pas optimale pour conduire.

A quelle vitesse vais-je récupérer la vision après l’intervention ?

Immédiatement après l’intervention, la vision de loin sera floue. Celle-ci remonte progressivement dans les jours qui suivent.

J’ai une cataracte des deux yeux, va-t-on m’opérer les deux yeux le même jour ?

Non, or cas exceptionnel, la chirurgie de chaque œil se fait de façon dissociée. On laisse habituellement une semaine au minimum entre les deux interventions.

J‘ai été opéré de chirurgie réfractive dans le passé et j’ai maintenant une cataracte. Puis-je me faire opérer de cataracte ?

Oui, le Dr Aurélien HAY possède les appareils et l’expertise pour déterminer l’implant qui sera adapté à votre cas.

J’ai un glaucome mal équilibré et une cataracte, puis je être opéré(e) du glaucome en même temps que la cataracte ?

Oui, il est tout à fait possible de réaliser deux interventions combinées sur le même œil, le même jour. Exemple : chirurgie de cataracte et de glaucome.

J’ai une cornée fragile et une cataracte, puis je me faire opérer de cataracte ?

Le Dr  Aurélien HAY, spécialiste des pathologies de la cornée, déterminera en consultation si une chirurgie de cataracte seule peut être réalisée sans risque, ou si une greffe de cornée doit y être associée lors de l’intervention.

Plus d’informations sur la pathologie