Pathologie de la conjonctive

Quelles sont elles ? (liste non exhaustive)

Le ptérygion : est une lésion bénigne (non cancéreuse) de la conjonctive. Il se développe souvent sur la partie nasale de la conjonctive.

Figure 1: Photographies pré opératoire (à gauche) et post opératoire (à droite) d’un ptérygion.

Le Naevus : c’est le grain de beauté, comme ceux retrouvés sur la peau. Ils sont dans la très grande majorité bénins.

Figure 2: Photographies d’un naevus conjonctival bénin.

La mélanose : c’est une pigmentation marron plus étendue que le naevus, la plupart du temps bénigne et en rapport avec le degré de pigmentation de la peau.

Figure 3: Photographies pré opératoire (à gauche) et post opératoire (à droite) d’une mélanose conjonctivale primitive acquise.

Les lésions pré cancéreuses ou cancéreuses : elles sont heureusement rares et nécessitent une prise en charge chirurgicale et pluri disciplinaire (cancérologue et ophtalmologiste).

Figure 4: photographies pré opératoire (à gauche) et post opératoire (à droite) d’un carcinome in situ de la conjonctive.

Manifestations :

Le ptérygion est, de loin, la lésion conjonctivale qui peut présenter le plus de symptômes : épisodes de rougeur, picotements et démangeaisons de l’œil.
Les autres lésions sont le plus souvent asymptomatiques.

Traitements :

Pour le ptérygion, un traitement à base de collyre peut être initialement prescrit pour diminuer ou arrêter les symptômes. Ce traitement ne permet pas de faire régresser la taille de la lésion.

Lorsqu’il est très gênant malgré le traitement ou qu’il a rapidement progressé, une chirurgie peut être requise.

Pour les autres lésions, une surveillance initiale peut être préconisée. Mais une chirurgie est réalisée en cas de doute avec une lésion pré cancéreuse ou cancéreuse ; la lésion ainsi retirée sera analysée en laboratoire.

Fréquence des lésions conjonctivales :

Le ptérygion et les naevi (grains de beauté) sont de loin les lésion conjonctivales les plus fréquentes. Elles sont caractérisées par leur bénignité (= caractère non cancéreux de ces lésions).

Plus d’informations sur le traitement